Description et soin de la bronchiolite, une maladie respiratoire chez bébé

Infection virale touchant surtout les nourrissons de 3 à 6 moins, la bronchiolite est une maladie respiratoire chez bébé de moins de 2 ans. Après une période d’incubation de 3 à 4 jours, elle se manifeste par une rhinite virale, une grippe ou un rhume. En cas d’absence de traitement adéquat, l’infection peut engendrer une détresse respiratoire, nécessitant une hospitalisation.

Un virus à l’origine d’une maladie respiratoire chez bébé

La bronchiolite est une maladie respiratoire chez bébé qui peut être causée par divers virus, dont surtout le virus respiratoire syncytial ou VRS. Les virus du rhume peuvent aussi être à l’origine de l’infection, d’où la nécessité d’éviter le contact avec les bébés lorsque l’on est grippé ou enrhumé. En effet, ce virus aérobie peut survivre à l’air libre sur les objets et peut aussi de transmettre par les toux, les sécrétions nasales et oculaires. La maladie se manifeste par une grippe, suivie d’un épisode de toux sèche, qui devient de plus en plus glaireuse durant l’évolution de l’infection. Pouvant guérir au bout de 3 à 5 jours, la toux peut persister. Sans le traitement de la bronchiolite, des complications peuvent survenir, surtout dans le cas des bébés prématurés ou de ceux qui ont déjà un système immunitaire fragile. En effet, l’infection entraîne un excès de sécrétion pulmonaire, obstruant les voies respiratoires et empêchant le bébé de respirer et de se nourrir correctement.

Comment traiter une maladie respiratoire chez bébé comme la bronchiolite ?

Les principaux soins d’une maladie respiratoire chez bébé consistent à l’aider à expectorer les sécrétions pulmonaires et à libérer ses voies respiratoires. Cela peut être réalisé via la prescription d’un bronchodilatateur ou d’un expectorant. Les soins à la maison consistent à faire usage du sérum physiologique, pour liquéfier les croutes et faciliter l’extraction des mucosités qui obstruent les fosses nasales. Le bébé peut aussi bénéficier d’un traitement kinésithérapeutique, pour drainer les sécrétions pulmonaires à travers la trachée et en faciliter l’expectoration par le bébé.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: